La face cachée de l'industrie agro-alimentaire
Dossiers Alimentation et Santé, Industrie Agro-alimentaire, Nutrition

La face cachée de l’industrie agro-alimentaire

La face cachée de l’industrie agro-alimentaire

La face cachée de l'industrie agro-alimentaire

Si la grande distribution et ses produits “tout prêts” ont simplifié nos vies, il est important de connaître la face cachée des pratiques plutôt douteuses utilisées par les géants de l’industrie agro-alimentaire.

L’industrie agro-alimentaire : ces géants qui ne vous veulent pas du bien

L'industrie agro-alimentaire : ces géants qui ne vous veulent pas du bien
L’industrie agro-alimentaire : ces géants qui ne vous veulent pas du bien

L’industrie agro-alimentaire n’a pas de vocation philanthropique. Son unique but est de générer toujours plus d’argent, peu importe les conséquences. Sur l’environnement et sur notre santé.

À grand coup de matraquage publicitaire pour nous endormir le cerveau et nous faire acheter leurs “créations” culinaires”, les industriels rivalisent d’ingéniosité pour nous faire acheter des produits soit disant “bons” pour notre santé.

Les allégations nutritionnelles et de santé : tentatives de manipulation 

Les allégations nutritionnelles et de santé : tentatives de manipulation 
Les allégations nutritionnelles et de santé : tentatives de manipulation

Cependant, cachées derrière des allégations nutritionnelles et de santé de plus en plus présentes sur les emballages, leurs intentions sont tout autres.

Alors comment faire quand on se retrouve dans les rayons des supermarchés ? Dans un premier temps, on est totalement submergés par un invraisemblable choix de produits, avec des emballages toujours plus colorés dans le but d’attirer l’œil.

Sans parler des mentions tout aussi extravagantes qui indiquent que telle denrée alimentaire possède telle(s) propriété(s) nutritionnelle(s) bénéfique(s).

On retrouve par exemple des argumentaires publicitaires comme : “allégé”, “light”, “bon pour le cœur”, “riche en vitamine D”, “aide à réduire le cholestérol”, “renforce les défenses immunitaires”, “facilite le transit intestinal” qui prétendent jouer un rôle positif dans le fonctionnement de l’organisme.

Ils jouent sur les mots et résultat, on ne sait plus où donner de la tête…

Savoir déchiffrer les étiquettes

Savoir déchiffrer les étiquettes
Savoir déchiffrer les étiquettes

Lorsque votre choix se porte enfin sur un produit, avant de le mettre au fond de votre caddie, prenez quelques instant pour inspecter les données nutritionnelles communiquées sur le paquet / l’emballage.

Votre regard se portera sûrement sur le nombre de calories. Pourquoi pas.

Or, plus que de compter les calories, il s’agit de s’intéresser au degré de transformation d’un aliment.

Je vous invite donc à regarder de plus près la liste des ingrédients, en sachant qu’ils sont classés par ordre de leur quantité dans la composition. C’est à dire que les premiers ingrédients sont en quantité supérieure dans le produit et cela diminue jusqu’au dernier ingrédient. Parfois, les quantités sont exprimées en pourcentage.

Des noms barbares ou inconnus ? Reposez immédiatement ce produit. Il n’a rien à faire dans votre caddie et encore moins dans votre assiette, donc dans votre organisme.

Apprendre à reconnaître les produits ultra-transformés

Apprendre à reconnaître les produits ultra-transformés
Apprendre à reconnaître les produits ultra-transformés

Voici quelques règles générales pour distinguer ces fameux produits ultra-transformés :

  • Ils sont pauvres en nutriments
  • L’emballage comporte une longue liste d’ingrédients
  • Ces produits sont suremballés
  • Ces produits n’existent pas à l’état naturel
  • De plus, ce sont des produits dont nous n’avons chez nous, ni les composants ni les procédés pour les créer.

Exemples : céréales pour petit déjeuner, barres chocolatées, nuggets, sodas…

Le piège de la malbouffe, fléau du 21 ème siècle

Le piège de la malbouffe, fléau du 21 ème siècle
Le piège de la malbouffe, fléau du 21 ème siècle

Il est important d’introduire de la diversité au menus des enfants pour leur permettre d’acquérir de bonnes habitudes alimentaires dès le plus jeune âge.

Comment faire ?

  • En leur communicant les bons réflexes de consommation
  • En les faisant participer à la préparation des repas
  • En les emmenant visiter une ferme et des jardins potagers, à la découverte des fruits et légumes frais
  • En leur expliquant les procédés de fabrication

L’éducation alimentaire, la découverte du vrai goût des aliments, le partage… Cela permet de mettre tous nos sens en éveil mais également de savoir ce que l’on met dans nos assiettes et dans notre organisme.

Alimentation : C’est bio, c’est bon ?

Alimentation : C'est bio, c'est bon ?
Alimentation : C’est bio, c’est bon ?

Les labels Bio sont une garantie de produits respectueux des dernières normes environnementales et exempts de tous les ingrédients polémiques ou suspectés de dangerosité.

Toutefois, si vos céréales pour petit déjeuner préférées, ou encore la soupe en brique que vous adorez sont maintenant étiquetées “bio”, cela ne change pas grand chose au degrés zéro de leur intérêt nutritionnel !

Un aliment ultra-transformé, même bio, reste un aliment à éviter.

Reprendre le contrôle de nos assiettes

Reprendre le contrôle de nos assiettes
Reprendre le contrôle de nos assiettes

Changer ses habitudes de consommation prend du temps. Au départ, on se sent un peu perdu dans les rayons et on se dit qu’on ne peut plus rien manger

Il est important de garder en tête que tout est une question d’équilibre.

Manger vrai, manger frais

Manger vrai !
Manger vrai !

Revenons aux choses simples et privilégions: 

  • Des aliments bruts ou peu transformés, par soi-même
  • Des aliments frais et colorés
  • Des aliments de saison
  • Des aliments bio, cultivés en agriculture raisonnée

Devenir consomm’acteur : une prise de conscience

Devenir consomm'acteur : une prise de conscience
Devenir consomm’acteur : une prise de conscience

Les 3 règles d’or pour une alimentation saine :

  • 85 % de produits végétaux minimum et 15 % de produits animaux maximum
  • limiter les produits ultra-transformés
  • Diversifier son alimentation, manger bio, local et de saison

*****************************************************

Retrouvez la vidéo correspondant à cet article sur ma chaîne Youtube.

Le sujet de l’industrie agroalimentaires vous intéresse ?

Vous souhaitez en savoir plus ?

Ces articles peuvent vous intéresser :

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.